30 octobre 2019

La loi du 18 septembre 2017 relative à la prévention du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme et à la limitation de l’utilisation des espèces, impose à chaque cabinet et à chaque réviseur d’effectuer une évaluation globale des risques de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme auxquels ils sont exposés (art. 16 de la loi du 18 septembre 2017).

Dans ce contexte, le Collège de Supervision des réviseurs d’entreprises a décidé de mettre à disposition de tous les réviseurs d’entreprises un guide pratique pour les aider à réaliser cette évaluation globale.

L’outil se compose d’une notice d’utilisation ainsi que d’un tableau excel vous permettant d’identifier les risques auxquels vous ou votre cabinet êtes exposés, et dans le prolongement de cette évaluation , de définir des catégories de risques.

Cet outil a été publié sur le site du Collège, vous pouvez y accéder en cliquant sur ce lien.

L’utilisation de cet outil n’est pas obligatoire, mais si vous l’utilisez, il y a lieu de l’adapter à votre cabinet.

Nous rappelons également que l’ICCI a également mis à votre disposition une série d’autres outils vous permettant de vous conformer aux obligations imposées par la loi du 18 septembre 2017.

Peut également vous intéresser

Rapport annuel 2022 du CSR : défis pour 2023

Lieven Acke, réviseur d'entreprises

Anti-blanchiment : modifications de l'accès au registre UBO et grands messages de l'après-midi d'étude

Camille Luxen, Attaché Affaires juridiques

Rapport annuel 2022 du Collège de supervision des réviseurs d'entreprises