20 mars 2017

La loi du 7 décembre 2016 portant organisation de la profession et de la supervision publique des réviseurs d’entreprises, d’application depuis le 1er janvier 2017, comporte plusieurs dispositions concernant l’organisation des cabinets.

Si la plupart de ces dispositions étaient déjà d’application pour les réviseurs d’entreprises, suite à l’approbation de la norme de l’IRE relative à l’application de la norme ISQC 1 en Belgique en juin 2014, l’objet de la présente est d’attirer l’attention sur les dispositions nouvelles et sur d’autres dispositions qui ne sont pas reprises de manière explicite dans la norme ISQC 1, toutes dispositions qui nécessiteront dès lors une adaptation des procédures internes du cabinet.

Peut également vous intéresser

Enquête européenne sur la gouvernance et l’audit. L’attractivité de notre profession au cœur des préoccupations de l’IRE

Marc Bihain, secrétaire général IRE

Connexion avec vos collaborateurs - bien manager et coacher des équipes également à distance

Robin Raes & Barbara Dequae

Nous n’échapperons pas à une prochaine réforme de l'audit

Sandrine Van Bellinghen, déléguée générale relations européennes et internationales IRE