4 mai 2020

Le collège de supervision des réviseurs d'entreprises a publié aujourd'hui le communiqué de presse suivant :

Logo-CTR-no-text
Le Collège de supervision des réviseurs d’entreprises (ci-après « le Collège »), en sa qualité de superviseur, suit de manière adéquate l’évolution de la situation et les mesures qui sont prises par les autorités pour endiguer la propagation de l’épidémie qui règne en ce moment dans notre pays et ailleurs dans le monde.

Dès le début de la crise sanitaire, le Collège a pris les dispositions nécessaires pour assurer la continuité de ses activités. Nos services sont, comme d’habitude, disponibles afin d’apporter aux réviseurs d’entreprises sous son contrôle, dans toute la mesure possible, le soutien nécessaire afin de leur permettre de poursuivre leurs activités dans le plein respect du cadre réglementaire applicable.

Par la présente, le Collège entend souligner ou rappeler les points suivants :

  • Le Collège encourage vivement les réviseurs d’entreprises à se tenir régulièrement informés de l’évolution des dispositions prises par les autorités pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 et à appliquer celles-ci immédiatement et dans leur intégralité. Dans la mesure du possible, consultez les sites officiels de lutte contre le Coronavirus.
  • Le Collège reste en contact permanent avec l’Institut des Réviseurs d’Entreprises afin d’analyser l’évolution de la situation.
  • Les mesures sanitaires étant en place depuis plus d’un mois, il peut être considéré que les cabinets et réviseurs ont mis à profit cette période pour définir et mettre en œuvre les mesures organisationnelles requises et pour absorber une partie du travail additionnel. Conscient que la période actuelle pourrait continuer à occasionner des retards dans certains cas, le Collège reprendra ses activités de contrôle et un traitement usuel des dossiers, moyennant de légères adaptations. Les nouvelles inspections relatives aux contrôles de qualité 2020 seront planifiées ultérieurement et en fonction de l’évolution de la situation.

    Cette décision sera réévaluée périodiquement en fonction de l’évolution de l’épidémie.
     
  • Malgré le caractère exceptionnel de la situation et des difficultés que celle-ci pourrait engendrer pour la profession, le Collège attend des réviseurs d’entreprises qu’ils continuent à se conformer scrupuleusement à l’ensemble des dispositions légales et réglementaires qui leur sont applicables.

Les problèmes rencontrés du fait de l’épidémie ne pourront en aucun cas justifier des pratiques ou comportements contraires aux réglementations en vigueur qui nuisent à la profession ou l’intérêt général.

Enfin, le Collège réfère également à la communication 2020/04 de l’Institut des Réviseurs d’Entreprises « Impact possible de la crise Covid-19 sur les travaux d’audit », disponible sur le site de l’Institut des Réviseurs d’Entreprises.

A l’instar des autres autorités de contrôle à l’étranger, le Collège procédera le cas échéant à une mise à jour de sa communication en fonction de l’évolution de la situation et des mesures adoptées par les autorités.

Peut également vous intéresser

Rapport annuel 2022 du CSR : défis pour 2023

Lieven Acke, réviseur d'entreprises

Rapport annuel 2022 du Collège de supervision des réviseurs d'entreprises

Aperçu des obligations administratives des réviseurs d’entreprises à l’égard de l’IRE et du CSR concernant la contribution aux frais de fonctionnement de l’IRE

Christophe D'hondt, chef de service IT & Comptabilité de l'IRE