5 mai 2022

Dans sa Communication du 3 mai 2022, le Collège de supervision des réviseurs d'entreprises (CSR) met en garde contre la prise de mesures à l'encontre des réviseurs d'entreprises (temporairement empêchés) qui n’ont pas respecté les exigences de formation permanente au cours de la période 2017-2019.

Peut également vous intéresser

Interview entre présidents du CSR et de l’IRE à l’occasion de la publication du Plan d’action CTR-CSR 2022

Le Collège de supervision des réviseurs d'entreprises attire l'attention des réviseurs d’entreprises sur les mesures restrictives à l'encontre de la Russie et de la Biélorussie

Le Collège de Supervision des réviseurs d'entreprises a publié son plan d'action 2022