31 octobre 2018

Dans le cadre de l’évaluation du respect et du suivi, par la Belgique, des 40 recommandations du Groupe d’action financière (GAFI), l’importance de sensibiliser les professionnels, entre autres par l’organisation des sessions de formation, à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, a été soulignée à plusieurs reprises.
 
Le Conseil de l’Institut adhère entièrement à ce point de vue et souhaite s’y consacrer pleinement.

Peut également vous intéresser

L'ITAA organise une formation en matière de connaissances juridiques des experts judiciaires (2023)

Webinaire sur ISQM 1 le 09 décembre

Communication 2022/10 : Points d'attention concernant la nouvelle norme pour la formation permanente