26 octobre 2023

En octobre 2024, l’IRE et l’ITAA déménageront dans le bâtiment Phoenix (Avenue Albert II 9, à 1000 Bruxelles). Les deux Conseils en ont décidé ainsi lors de leur réunion de septembre 2023.

 Le bâtiment se distingue par les nombreuses possibilités qu’il offre pour assurer la continuité de nos services aux membres et aux stagiaires.

A l’approche de la fin de notre bail dans l’immeuble Rennaissance du boulevard Jacqmain, il a été décidé – avec l’ITAA – de rechercher un autre immeuble locatif qui réponde mieux à nos besoins que l’actuel. L’immeuble Phoenix a immédiatement convaincu chacun, tant en termes d’accessibilité et de facilités qu’en termes de budget.

Totalement rénové

Le bâtiment a été totalement rénové et nous pouvons l’aménager à nos goûts. Bien évidemment, nous tiendrons compte des possibilités techniques actuelles et futures, pour permettre aux membres du Conseil, des commissions et de nos nombreux groupes de travail, ainsi qu’au personnel de l’IRE de s’acquitter de leurs tâches et de leurs missions dans un cadre ultramoderne.

Les espaces seront conçus de manière à ce que le travail hybride et les réunions puissent se dérouler sans problème. Des événements et des séminaires peuvent également y être organisés.

A deux pas de la gare du Nord

La localisation du nouveau bâtiment a constitué un critère important en termes d’accessibilité. A 100 m de la gare du Nord, c’est un véritable atout pour l’IRE. Le bâtiment se trouve en plein milieu du quartier de Manhattan, en face des Tours Proximus. Un quartier en plein développement !

Facilement accessible, que ce soit par les transports publics, à pied ou à vélo. Pour les automobilistes, il y a suffisamment de places de parking à proximité.

Curieux ? Découvrez-en plus via cette brochure.

Nous avons déjà hâte de vous y retrouver !

Peut également vous intéresser

Assemblée générale du 26 avril 2024 : mandat de commissaire vacant

Réception de Nouvel An : les professions économiques demandent une meilleure reconnaissance de leur contribution sociale

Réception de Nouvel An : les professions économiques demandent une meilleure reconnaissance de leur contribution sociale