23 septembre 2020

Le 18 septembre 2020, 240 réviseurs d'entreprises, stagiaires et membres du personnel ont assisté à l'assemblée générale de l'IRE, organisée pour la première fois via un streaming vidéo en ligne.

"Nous tenons à remercier tous les confrères et stagiaires qui ont participé à l'Assemblée générale pour leur soutien et pour leur interaction via la boîte de dialogue (ou Chat-box). C'est le signe que, même dans ces circonstances particulières de crise sanitaire, nous restons connectés et nous avons pu rapidement passer à une alternative digitale", ont déclaré le président Tom Meuleman et le vice-président Fernand Maillard.

Par un vote écrit préalable, l'assemblée générale a approuvé les comptes de 2019 et le budget de 2020 et a donné décharge au Conseil et aux commissaires. Mme Hélène Spegelaere et M. Carl Rombaut ont été nommés commissaires. M. Alexis Van Bavel a été nommé membre francophone du Conseil; il remplace Raynald Vermoesen, décédé inopinément en mai de cette année.

Dans son message vidéo, la ministre de l'économie Nathalie Muylle a félicité les réviseurs d'entreprises pour le rôle essentiel qu'ils jouent en cette période de crise économique.

Dans son discours de clôture, le président Tom Meuleman a adressé un message important à la profession : les réviseurs doivent consacrer tous leurs efforts sur la qualité de l'audit. La qualité doit être la "clé de la stratégie de l'IRE" et ne peut être réalisée que si tous les réviseurs, cabinets et collaborateurs continuent à se concentrer sur les points suivants :

  1. Maintenir un haut niveau de compétences techniques (entres autres, l'application rigoureuse des ISA qui est le label de qualité de la profession d'audit)
  2. Continuer à investir de manière importante dans la révolution digitale
  3. Ne pas accepter de compromis sur l'éthique et l'indépendance 

Vous pouvez relire ci-dessous les slides et le discours de clôture du président.

Peut également vous intéresser

Assemblée générale du 26 avril 2024 : mandat de commissaire vacant

Assemblée générale du 26 avril 2024 : mandat de commissaire vacant

Réception de Nouvel An : les professions économiques demandent une meilleure reconnaissance de leur contribution sociale