4 maart 2022

Aangezien dit een opdracht betreft in het kader van de COVID-uitkeringen die door de Waalse Regering worden toegekend, behouden we hier de oorspronkelijke Franse tekst.

Le Gouvernement de Wallonie a décidé de deux nouvelles aides à destination des secteurs fermés ou fortement impactés par les décisions du CODECO.

Ainsi, ces indemnités sont destinées aux indépendants et entreprises qui, suite aux décisions du CODECO, ont dû fermer ou qui ont été impactés au 4ème trimestre 2021 (indemnité 25) ou au 1er trimestre 2022 (indemnité 26). Cette aide a pour but de limiter les dommages économiques pour les entreprises concernées qui ont vu leur chiffre d’affaires substantiellement baisser, voire disparaitre, mettant ainsi en péril les revenus des entrepreneurs et de leurs salariés.

Afin de pouvoir bénéficier de cette aide, l’entreprise doit introduire une demande d’aide via un formulaire sur une plateforme web. Cette plateforme web est une application web, visée à l’article 1er, §1er, alinéa 1er, 6°, du décret du 21 décembre 2016 portant octroi d’aides, au moyen d’un portefeuille intégré d’aides en Région wallonne, aux porteurs de projets et aux petites et moyennes entreprises pour rémunérer des services promouvant l’entrepreneuriat ou la croissance, et constituant une banque de données de sources authentiques liées à ce portefeuille intégré. Cette plateforme web est accessible à l’adresse Indemnités Covid-19 | Indemnité Covid (wallonie.be).

Lors de l’introduction du dossier sur la plateforme web, l’entreprise doit fournir, entre autres, un rapport sur des constatations de fait d’un réviseur d’entreprises ou d’un expert-comptable (certifié) appuyant la demande d’aide. Le professionnel doit intervenir dans la plateforme web pour y introduire, pour le compte de l’entreprise, les informations nécessaires pour l’administration dans le cadre de la demande et pour introduire son rapport sur les constatations de fait suite aux procédures convenues qu’il a exécutées. Cette partie constitue dès lors le rapport du professionnel.

L'importance d'un tel rapport, tant pour le client que pour le gouvernement de Wallonie, ne peut être sous-estimée. Pour le client, il garantit le bon déroulement du traitement et de l'octroi de l'aide. Le gouvernement peut s'appuyer sur des rapports objectifs et spécialisés et peut conclure en toute confiance que l'octroi de l'aide se fait dans le respect des conditions légales. Les paiements indus et la récupération de l'aide qui en découle sont ainsi évités.

Compte tenu de l'intérêt public de ces rapports et de la responsabilité du professionnel, l'ITAA et l'IRE ont élaboré les procédures convenues, ainsi que la partie constituant le rapport sur les constatations de fait que le professionnel doit remplir sur la plateforme web du Gouvernement de Wallonie. Ce rapport est basé sur la norme ISRS 4400, la norme internationale relative aux missions de procédures convenues relatives aux informations financières, publiée par le Conseil des normes internationales d'audit et d'assurance (IAASB) de la Fédération internationale des comptables (IFAC). La partie constituant le rapport sur les constatations de fait définit les responsabilités du professionnel et de l’entreprise, les procédures qu'il doit effectuer et les constatations de fait qu'il doit présenter.

Afin de permettre l’accomplissement de cette mission, l’IRE s’est engagé à transférer la liste des réviseurs d’entreprises (il s’agit d’informations publiques qui se limitent au nom, prénom et numéro d’enregistrement des réviseurs d’entreprises repris dans le registre public de l’IRE) auprès de l’administration publique compétente à la date du 8 mars 2022 pour la période nécessaire au traitement des dossiers présentés dans le cadre de cette mesure COVID.

Il vous est toutefois possible de vous opposer au transfert de vos données à caractère personnel, de préférence avant la date du 8 mars 2022. Nous vous invitons à consulter la Politique informative de l’IRE relative aux traitements de données à caractère personnel  ou à prendre contact avec nous sur l’adresse mail privacy@ibr-ire.be, si vous souhaitez des informations complémentaires à ce sujet.

Nous rappelons que le réviseur d’entreprises et son client doivent établir une lettre de mission préalablement à l'exécution de toute mission, conformément à l’article 21 de la loi du 7 décembre 2016 et qu’il doit respecter la norme générale applicable à toute mission confiée par une entreprise au réviseur d’entreprises. L’expert-comptable (certifié) et son client doivent établir une lettre de mission préalablement à l'exécution de toute mission, conformément à l’article 41 de la loi du 17mars 2019.

 

Gerelateerd

Panelgesprek rond het ‘nieuwe werken’ in de auditkantoren – 4 video’s

Jan Laplasse - diensthoofd Communicatie IBR

Vergoeding covid 25b – Wallonie : Nieuwe opdracht voor de leden van het ITAA en het IBR

Vergoeding covid 25b – Wallonie : Nieuwe opdracht voor de leden van het ITAA en het IBR